Retour à l'accueil Chronologie La société féodale Les châteaux Les guerres Les armes La religion Les liens Livres conseillés
Armes de siège

 

 

Les armes de siège sont :

Le Beffroi : Essentiellement un échafaudage en bois très solide pouvant supporter des charges considérables et qui a en général la forme d'une tour. Il fut utilisé d'abord comme machine de guerre, dans l'attaque des remparts. Un dispositif d'abuttant permettait aux archers d'assaillir facilement les défenseurs qui se trouvaient sur le rempart.

Le Couillard : Machine de jet utilisée jusqu'au XVI e siècle.

Le Fauconneau : Chargement par la bouche.

Les Bouches à feu : Ce sont de gros tubes de fer qui sont maintenus dans des pièces de bois. Au moment du tir, tout le monde se baisse, excepté l'artilleur chargé de la mise à feu qui tend une grosse broche de fer qui rougie dans la bouche du canon.

La Bombarde : Premières bouches à feu qui tiraient des boulets de pierre et servaient surtout pour l'attaque et la défense des villes. Encombrantes au début , elles jouèrent un rôle de plus en plus important au fur et à mesure des progrès techniques.


La Bricole : Engin défensif du XII e siècle au XV e siècle.

La catapulte : La catapulte est une arme de siège qui jette des boules de pierre.

Le Trebuchet : Celui-ci projette 56 kg à 212 m ( les plus gros trébuchets envoient 270 kg à 300m ) . Machine utilisée du XII e siècle au XVI e siècle.

Le Bélier : Le bélier était déjà utilisé chez les grecs et les romains. Il sert à défoncer les murs et les portes du château.